LA NORME UNI EN ISO 14119 VA REMPLACER LA NORME UN

LA NORME UNI EN ISO 14119 VA REMPLACER LA NORME UN

La norme UNI EN ISO 14119 va remplacer la norme UNI EN 1088


La norme UNI EN ISO 14119 va remplacer la norme UNI EN 1088 dispositifs de verrouillage de protecteurs mobiles. Nouveautés:

Les mécanismes de verrouillage sur les portes de sécurité est une pratique validée pour la protection des machines avec risque de over-travelling. Le verrouillage garantit que la porte ne s'ouvre pas jusqu'à l'arrêt complet de la machine, cela se fait par l'application des points d'accès à un interrupteur qui contient le dispositif de retenue électro-aimant et par solénoïde qui est excité (déverrouillée) seulement après un signal prédéterminé.

À la lumière de l'actuelle norme UNI EN 1088 il est difficile de déterminer le type correcte de commutateur étant donnée l'imprécision des concepts, par opposition à la nouvelle norme EN ISO 14199 qui promet de faciliter la tâche en fournissant des orientations claires.


Cheminement de la nouvelle norme EN ISO 14119

Lo est actuellement la UNI EN 1088 "Sécurité des machines - Dispositifs de verrouillage associés à des protecteurs - Principes de conception et de choix", norme harmonisée selon la nouvelle directive Machine 42/2006 avec toutes les caractéristiques de valeur juridique.
Cela a été en vigueur depuis 1995 avec peu de modifications importantes en 2005 et 2008. Dès 2011, le projet de révision de la norme EN ISO 14119 a été envisagé dans le cadre de scrutin auprès du Comité Sécurité Technique des machines ISO TC/199 dont la version finale est attendue pour les premiers mois de 2013.

Évaluation standard du mécanisme de retenue avec un exemple

Nous faisons un exemple pour décrire le parcours de conception: une machine d'impression textile, dont le principal danger est associé à la grande vitesse de rotation des rouleaux et l'inertie de ces même après l'arrêt (même d'urgence).
Dans la première phase, l'analyse des risques peut être effectuée selon la norme EN ISO 12100 ou selon la norme respective de type C: UNI EN ISO 11111.

L'analyse des risques détecte le danger d'écrasement des articulations supérieures et inférieures causé par le mouvement des rouleaux de bobinage et donc le remède consiste à appliquer un grillage périmetral, Cette protection sera dimensionnée selon le UNI EN ISO 953UNI EN ISO 13857, Le projet qui en résulte prévoit des portes d'accès pour le déchargement du produit fini ou pour l’entretien qui sera associé à un micro interrupteur de sécurité. On devra déterminer si il doit être associer une verrouillage électromagnétique pour retarder la fonction d'ouverture en fonction du blocage complet des rouleaux après arrêt contrôlé de l’installation.

  
 

Pour compléter cette analyse on doit faire une évaluation de la distance de sécurité selon la norme EN ISO 13855, qui définit la méthode de calcul de la distance entre les portes/accès d'un lieux dangereux. L'article 9 décrit la distance minimale afin d’empêcher tout type de danger après ouverture de la porte lors d'un mouvement over-travelling.

La distance minimale est calculée avec la formule suivante:

S = (K x T) + C

où:

S   è st la distance minimale en mm

K   è est une constante indiquant la vitesse d'approche - intrusion, en mm/s d’un corps ou des parties d'un corps

T   è est le temps en secondes (t1 + t2) nécessaire afin que la machine est considérée sûre 

C   è est la distance d'intrusion en mm, distance protecteur/danger selon la norme UNI EN ISO 13857


La vitesse d'approche est un facteur constant égal à 1600 mm par seconde. Dans notre exemple, nous supposons une distance du danger au protecteur garde C de 500 mm.

Le temps d'arrêt total t1 + t2 est mesurée en 5 secondes par le concepteur (où t1 est le temps pour la réception du signal de danger par le système de contrôle et t2 temps d’arrêt complet de la machine).

Donc

S = (1600x5) + 500 = 8500 mm

Vu le résultat il est évident qu'une telle distance implique la nécessité d'installer un système de verrouillage avec rétention qui permet à la machine de terminer sa course et de se trouver dans une situation de sécurité avant déverrouillage de la porte. Cela vous permettra d'installer le protecteur à la distance requise.

Donc, consultez la norme UN EN 1088 pour choisir le composant.

L'exigence fondamentale est que le mécanisme de verrouillage peut être déverrouillé seulement par impulsion d'énergie et verrouillée par un ressort, mais la norme prévoit également les cas dans lesquels il est nécessaire d'utiliser une méthode différente. Par exemple, pour garantir l'accès aux pompiers en cas d’incendie et d’absence de courant, contrairement à la norme EN 1088, la nouvelle norme EN ISO 14119 indique que, en cas d'urgence, le verrouillage de la machine doit permettre le déverrouillage sans outils.

La prescription suivante qui a été adoptée sans modification et dans la norme EN ISO 14119, affirme que la position de blocage du dispositif de retenue doit être contrôlé afin que la machine ne peut pas fonctionner si le dispositif n'est pas réellement fermé.
La sécurité vise à la surveillance du mécanisme de verrouillage du dispositif sur la base de l'analyse des risques. Dans notre exemple, la catégorie à atteindre est 4 parce que le PLr conformément à la norme EN ISO 13849-1 est “e”.

La surveillance électronique est généralement obtenue avec un capteur à deux canaux. Cependant, les catégories 3 et 4 nécessitent deux capteurs. Cela signifie que vous devez nécessairement utiliser deux accès aux dispositifs de verrouillage?

La normeEN ISO 14119 répond à cette question avec le principe de «fault exclusion» (exclusion de la faute) concernant le possible échec des verrouillages pour PLe et SIL 3. En d'autres termes, vous pouvez utiliser un système de verrouillage unique.

Une autre question concerne si le contrôle du mécanisme de verrouillage est pertinente dans le domaine de «l'évaluation de sécurité» (13849). En cas affirmatif, comment doit-on procéder à l'évaluation?

La nouvelle norme EN ISO 14119 répond aussi à cette question, mais malheureusement pas d’une façon incontestable. Dans un commentaire, on lit que le niveau de performance PL du verrouillage est généralement plus faible que le PL du système de contrôle de la position. Cela parce que la possibilité de danger en cas de défaut n'existe que rarement. La raison est que le circuit qui surveille la position de verrouillage des commutateurs dans la machine s'éteint lorsque le contrôle du mécanisme de retenue permet l'ouverture de la porte d’une façon inexacte. Par conséquent, le danger représenté par une machine en over-travelling existe seulement dans ce cas. Donc, dans de nombreux cas pratiques, le résultat sera un canal de contrôle unique qui répond aux besoins du PL de l'évaluation des risques.

En général les verrouillages doivent intégrer une autre fonction de sécurité essentielle pour la prévention du redémarrage involontaire du système. Donc afin de choisir le composant à utiliser, on devra vérifier la présence du dispositif visé à empêcher la fermeture de l'interrupteur (et par conséquent autorisation de redémarrage) sans que aussi la porte (dans notre cas) associée à l’interrupteur n'est pas fermée que d’une façon intentionnelle. Ce mécanisme est défini Failsafe dans la nouvelle ISO 14119 

Avec la future norme EN ISO 14119, ll'évaluation et l'utilisation de dispositifs électromagnétiques sera beaucoup plus facile parce que l'ensemble du processus est décrit plus clairement. En outre, la nouvelle norme comporte une évaluation simplifiée du risque falsification et la description du branchement à un système de contrôle. Cependant, ce ne sont que quelques-unes des modifications incluses dans la norme EN ISO 14119. Suivront d'autres approfondissements.

  

Access réalise protections périmetrales et modulaires. Avec le projet Perimetra conçoit des protections périmetrales qui n'ont aucun impact négatif sur la productivité des installations.
Nos produits et nos projets sont certifiés selon la directive Machine CE et selon les normes harmonisées de type B et C.
Voulez-vous des conseils?
Remplir le formulaire en ligne


Access s.r.l.

BUREAU DE LIAISON
27, route de Chatillon - Immeuble le Master’s - Espace Valentin
25048 Besançon cedex

SIEGE SOCIALE ET USINE
Via Provinciale 56, n. 56
23878 Verderio (LC)
Italie
SIEGE ADMINISTRATIF
via San Francesco d'Assisi, n. 16
23899 Robbiate (Lc)

Contactez nous

Tel. +39 039 9515951
Fax +39 039 513257


bienvenue@accessafe.eu
Cookie policy | Privacy policy

Inscrivez-vous au Bulletin

Zone réservée


S'INSCRIRE | RÉCUPERER LE MOT DE PASSE